2014 version Starbucks : Millenials, Livraison & Torréfaction…

En 2014, Starbucks a encore fait l’actualité: le programme Starbucks Evenings est désormais implanté dans 30 cafés aux Etats Unis -dont le Disneyworld d’Orlando- et l’enseigne annonce vouloir le déployer sur 25% de ses emplacements à horizon 5 ans. A la carte: du vin, de la bière et des appétizers plutôt bien pensés comme des pruneaux au bacon, des brochettes poulet parmesan et des macaronis au fromage et à la truffe. L’évènement de la fin de l’année a été sans conteste l’annonce fracassante de la mise en place d’un service de livraison par le PDG Howard Schutz. Ce service serait déjà testé à Portland avant un lancement national en 2015. La major du café promet une interface révolutionnaire qui intègrera de la fidélisation & de la reconnaissance. Elle entend capitaliser sur son indéniable avance en matière de paiement par mobile – qui représente déjà 16% des transactions aux Etats Unis- et surtout rester proche de ses consommateurs Millenials -encore eux- accros au smartphone qui privilégient toujours plus le shopping online et la praticité qu’offre le digital par rapport au commerce “en dur”. Pour finir en beauté, Starbucks a enfin ouvert début décembre à Seattle sa première “Reserve Roastery & Tasting Room” ou Salon de dégustation et Torréfaction, un concept interactif dédié à l’éducation au café. Sur près de 1400m2, on peut y déguster des cafés sélectionnés et torréfiés sur place, préparés de 6 manières différentes : filtre, Chemex, espresso, siphon, “Clover” brevetée par l’enseigne et cafetière à piston. Ce concept qui s’inspire des comptoirs experts en vogue partout sur la planète ne propose à leur instar aucune recette gourmande chargée en crème et en sucre, mais ambitionne de doubler les recettes alimentaires grâce à une gamme gourmet développée par le chef Tom Douglas. Les perspectives sont ambitieuses: 100 emplacements sont annoncés pour 2015 à Chicago, San Francisco, New York, Los Angeles ou Washington et l’on parle de l’Asie pour 2016.

L’Insight bento: On a beau être un géant, il faut savoir rester en mouvement… L’enseigne démontre encore une fois sa capacité à analyser et à anticiper les évolutions de ses clients pour tester et déployer des propositions innovantes et gagnantes.