Faire du trendy avec du vieux: le renouveau du bagel à NYC

Tendance Faire du Neuf avec du Vieux: le bagel parvient à surprendre New York…

Après sa création en Europe de l’Est – l’allusion la plus ancienne remonte à 1610 à Cracovie- le petit pain rond troué au levain naturel cuit à l’eau puis au four a rencontré ses plus grands fans en Amérique du Nord, qu’il a découverte dans les bagages des émigrés juifs ashkénazes, comme d’ailleurs le pastrami et le cheese cake. Depuis, le bagel est principalement associé à deux villes : New York et Montréal, qui ont su particulièrement bien l’acclimater et le décliner. Mais de subtiles différences séparent les productions des deux métropoles… Une opportunité pour innover pour tout entrepreneur qui se respecte ! Manhattan a donc été renversée, c’est peu de le dire, on parle même de cronut-bis, en avril par l’ouverture d’une boutique à bagels « à la montréalaise », Black Seed, qui ne fait pas les choses exactement comme tout le monde, mais le fait irrésistiblement bien… Situé à proximité du Lower East Side, un véritable incubateur à pépites foodie, le concept met impeccablement en scène la cuisson, puis la fabrication réalisée par deux jeunes femmes sur un énorme comptoir en marbre. La dizaine d’employés s’affaire à étaler la pâte, la former en anneaux, la bouillir, la cuire, la garnir & la servir. Un vrai spectacle millimétré pour les sens, qui explique davantage l’incroyable succès de Black Seed qui démarre sur les chapeaux de roues, que les différences ténues entre les deux types de bagels. Le canadien serait plus petit, avec un trou plus grand, un peu moins dense et doré de manière plus aléatoire…

L’insight bento : l’innovation est souvent plus au coin de la rue qu’à l’autre bout de la planète… Il faut savoir identifier les subtils décalages qui créent les opportunités. Si vous manquez de recul, nous sommes là pour vous aider.