Food Hall Nation

La gastronomie sans peine, c’est très new yorkais… Il faut dire que l’offre s’y prête tant on voit se multiplier les food halls sur la ville, ce nouveau format qui permet de déguster les meilleurs produits dans une ambiance pique-nique fun et décontractée. On en compte déjà plus d’une bonne dizaine et les projets continuent à affluer, cautionnés par les personnalités les plus influentes de la scène culinaire mondiale.

Le magazine américain Bon Appétit, un très bon renifleur de tendances, a déjà affirmé que le Food Hall, c’était le nouveau Food Truck, tant il imagine pour ce phénomène un développement important et un impact déterminant. En mars au sein de la gare de Grand Central, nous pourrons ainsi découvrir dès son ouverture dans le hall Vanderbilt le tout premier food hall nordique, signé par le danois Claus Meyer, l’associé de René Redzepi au restaurant Noma à Copenhague avec un bar à graines tout à fait intrigant…

En attendant la future réalisation du très médiatique chef Antony Bourdain qui annonce au Chelsea Piers un projet qui associerait un marché fermier, un bar à huîtres, une boulangerie et une sélection des meilleurs food trucks de la planète, ou celui de Peter Keller qui fort de ses 7 étoiles Michelin à New York et en Californie envisage de livrer à Hudson Yards dans le quartier de Tribeca sa vision des cuisines française, italienne, espagnole, chinoise et japonaise tout en imaginant un concept qui révolutionnerait la nouvelle cuisine américaine (…) nous aurons déjà fort à faire et à expérimenter.

… Entre les Food Halls historiques qui savent en permanence se réinventer comme le très audacieux -au sous sol d’un hôtel- format développé au Plaza Hotel en bordure de Central Park, aux créations 100% nouvelles comme le très inspirant Urban Space Vanderbilt conçu par un expert des marchés de rue foodies qui a parfaitement su allier les propositions les plus innovantes et recherchées à un décor qui joue l’accessibilité et la décontraction. Un bel exercice qui a déjà après quelques mois d’activité rencontré son public qui s’y presse pour y déguster du café indie, du roll au homard ou de la pizza 100% Brooklyn, des pretzels qui déménagent & même une crêpe à la soupe à l’oignon… C’est tout un monde d’inspirations qui nous attend.