Tendance World Company : Burger King épouse Tim Horton

C’est le mégabuzz du moment sur la planète resto, et il y a de quoi ! Burger King Vice-roi du burger aux Etats Unis avec ses 13667 restaurants va convoler en justes noces avec Tim Horton l’empereur du café au Canada: c’est la plus grosse acquisition jamais réalisée en restauration commerciale, une bagatelle à plus de $8 milliards. Pourquoi ? Les raisons abondent: les doughnuts et les café de Tim Horton sont omniprésents au Canada et le développement de l’enseigne passe désormais par l’international. Les essais d’implantation chez le voisin américain n’ont pas été couronnés de succès et Tim Horton va donc bénéficier du soutien de Burger King pour s’offrir une vraie carrière mondiale. 

Côté Burger King, après des années d’économies et de rationalisation menées par Daniel Schwarz – 34 ans- les caisses sont à nouveau pleines et permettent d’envisager ce move plutôt audacieux. En s’offrant une vraie légitimité café, Burger King va pouvoir narguer son ennemi de toujours, McDonalds sur toutes les tranches horaires de la journée et s’imposer sur les marchés petit déjeuner & café, toujours en croissance. 
Sous la houlette du fonds d’investissement 3G, l’objectif semble aussi être de constituer un méga groupe international et multimarques comme Yum Brands, qui avec ses enseignes KFC Pizza Hut & Taco Bell est aujourd’hui une des plus belles réussites du secteur. Mais faire cohabiter plusieurs marques sous un même toit n’est pas toujours si aisé et les analystes sont partagés… L’acquisition a le mérite immédiat de donner la possibilité à BK de passer sous fiscalité canadienne, plus avantageuse: un premier bonus incontestable.


L’insight bento : les mariages ou alliances de marques sont dans l’air du temps… Plutôt que devoir vous créer de toutes pièces une légitimité sur une nouvelle catégorie de produits, un partenariat ne pourrait-il pas vous faire gagner du temps et de l’argent ?