LONDON UNDER SIEGE: le casual dining dans la tourmente…

Si vous suivez comme nous l’actualité londonienne, vous n’avez pas manqué les annonces plutôt alarmistes des derniers mois. Une publication de JLL UK, un des leaders du conseil immobilier le confirme. La première lame est arrivée en début d’année avec la fermeture de 40 sites du Restaurant Group, pendant que des enseignes comme Busaba Eathai ou Polpo rationalisaient leurs implantations.

La deuxième est plus violente: il s’agit maintenant de 150 sites qui vont disparaitre chez des acteurs qui paraissaient encore inoxydables il y a peu comme Jamie’s Italian, Byron, Strada ou Prezzo.
Le point commun? ce sont toutes des enseignes de restauration à table midscale… dont le développement était arrivé à point nommé pour prendre la place souvent chère -car il s’agit d’emplacements n°1- des retailers textiles et biens de consommation mis en difficulté par la poussée de l’e-commerce.
Que voit JLL pour les remplacer ? Des cuisines test d’enseigne qui veulent interagir en permanence avec leur clientèle: c’est en effet un phénomène que l’on voit se développer. La mexicaine Wahaca vient ainsi d’en ouvrir une à Shoreditch à l’est de Londres fin 2017.
Du co-working avec là aussi des opportunités pour le food service, mais plus en grab & go et enfin des opérateurs indépendants qui pourront grâce à un véritable ancrage local mieux fidéliser une clientèle toujours plus volatile et contribuer à côté d’acteurs nationaux à créer de vraies destinations commerciales pérennes.

L’Insight Bento : La belle santé de la restauration londonienne est mise à mal par la faiblesse de la livre qui renchérit les achats, l’atonie de la consommation & le niveau élevé des loyers… Une réalité un peu inquiétante qui démontre une fois de plus la fragilité de nos marchés… Et la nécessité de rester vigilant et agile !