Végécentric : 2016, l’année du légume ?

2016 pourrait être l’année du légume et c’est en tous cas bien parti si l’on en croit les tendanceurs américains qui citent tous cet ancien mal aimé comme la nouvelle star de l’année, en version de plus en plus cuisinée pour en exalter toutes les saveurs et les possibles…

A New York, le légume est revisité par Amanda Cohen, la célèbre chef du restaurant Dirt Candy avec ses 2 spécialités les plus connues : ses pains en pot parfumés épinard ou betterave ou sa version assez iconoclaste du tacos (sur la photo) qui consiste à garnir, plutôt qu’une galette de maïs,  de croquantes feuilles de salade verte avec outre des choux de Bruxelles braisés, une foule de préparations savoureuses et gourmandes. Joli, léger, customisable, frais, coloré… Qui dit mieux ?

Les adresses végécentric se multiplient et permettent aux chefs de réaffirmer leur savoir faire face à des citadins curieux d’expérimenter cette nouvelle approche de la cuisine. Compression, glaçage, rôtissage ne sont plus réservés aux protéines et font voir le règne végétal d’un point de vue tout à fait inédit. Ces techniques alimentent toute une armée de nouveaux lieux qui voient le légume en version tapas qui déménage, comfort food rassurante à base de pizzas généreuses ou de burgers aussi délicieux que diététiquement corrects, garnitures toujours plus nombreuses et sophistiquées et de plus en plus souvent au centre de l’assiette. Avec toujours des présentations assez remarquables qui donnent à tous ces plats des identités fortes. Plus du tout un pensum mais un vrai plaisir et pour les clients, un moyen efficace d’affirmer leur clairvoyance et leur intelligence de vie. Il est en effet assez impressionnant de voir le développement des sections végétariennes au sein des restaurants les plus à la mode.

Le légume se retrouve à un croisement de tendances unique: il est healthy, bon pour la planète donc socialement irréprochable, il est gluten free (eh oui !), accessible économiquement, déclinable à l’infini… Un terrain de jeu à défricher en urgence !