SmallCakes: que faire après le cupcake ?

SmallCakes : du cupcake à la crème glacée…   Que faire quand on est positionné sur un marché en déclin ? Se réinventer ! c’est ce que fait SmallCakes : a Cupcakery qui vient d’ouvrir son nouveau concept SmallCakes Creamery. Le pari, vendre des glaces aux mêmes parfums gourmands : gâteau d’anniversaire, caramel crunch, rose vanille ou choco-holic …. Zap concept écrit pour Zepros

Starbucks veut trinquer avec vous

Starbucks déploie inexorablement son offre apéritif   Dès 2010 le géant du café a commencé à tester une offre vin, bière et petites assiettes de charcuterie et de fromage en fin de journée à Seattle à proximité de son siège. Depuis, le déploiement se fait en douceur mains en continu : 26 sites déployés en 2013, 40 fin 2014… aux Etats Unis seulement, pour le moment… Zapping concept écrit pour Zepros

The Melting Pot va nous faire fondre …

Article écrit pour l’Hôtellerie Restauration The Melting Pot veut faire fondre l’Amérique du Nord … La première franchise mondiale de fondue vient d’annoncer un plan de développement offensif sur les marchés américains et canadiens   Tout pour vous faire fondre ! Basée en Floride et propriété du groupe Front Burner Brands, la franchise compte 135 emplacements en Amérique du Nord, avec 25 implantations en développement. Elle offre une expérience client unique autour de la fondue, qu’elle soit plutôt montagne au fromage, exotique au bouillon, frenchy au vin rouge ou bourguignonne à l’huile. Les sauces variées viennent elles aussi du monde entier : curry, fromage frais aux herbes, Teriyaki, prune-gingembre ou gorgonzola & porto.

Read More

Super Chix: le poulet c’est très Chic pour Yum

Article écrit pour l’Hôtellerie Restauration Yum Brands, la holding derrière Pizza Hut, KFC et Taco Bell teste un nouveau concept « exploratoire » autour du poulet à proximité de Dallas au Texas Une réponse au succès éclatant de Chick-Fil-A Yum se sent en effet attaqué par la réussite de Chick-Fil-A, une enseigne qui a dépassé les 1000 restaurants en vendant des sandwiches au poulet avec un parti pris de tradition et de qualité. Elle s’est même payé le luxe de doubler en 2010 McDonalds avec un CA de pres de 2 millions d’euro par point de vente (contre 1.7 pour McDo) et surtout de prendre l’avantage sur KFC avec moins de restaurants.

Read More

Re-Up recycle tout à Pékin avec talent

Article écrit pour l’hôtellerie restauration Un café qui pratique le recyclage à grande échelle tire parti du retournement des mentalités chinoises …   Des vertus devenues exemplaires Avec la « crise », toute relative, s’est opérée au sein de l’Empire du Milieu une remise en cause du luxe trop ostentatoire et du gaspillage trop avéré. Après s’être régalés de marques rutilantes, les riches chinois s’ouvrent après aux notions de savoir faire, de local et de qualité, et sont plus sensibles aux dangers que représente la consommation effrénée à grande échelle. Création de l’agence de design « Spoonful of Sugar », le café de style artisanal Re-Up est symptomatique de ce début de changement des mentalités.

Read More

Red’s True Barbecue célèbre le culte de la viande à Manchester

Les créateurs de Red’s True Barbecue ne prennent pas grand chose au sérieux, mais ont une passion : la viande et le fameux barbecue du sud des Etats Unis   Un style inimitable… Avec un humour très britannique, le restaurant qui vient d’ouvrir à Manchester décline de manière irrésistible les allusions au culte de la viande. Le menu c’est « Le livre du bien », les clients sont des « croyants », la genèse du projet est expliquée en 7 jours – le premier Red a identifié les meilleurs producteurs, le deuxième il a créé les marinades, le troisième les sauces, le quatrième il a rassemblé les charpentiers…- les t-shirts arborés par le personnel sont ornés d’une croix formée par un couteau et une fourchette… Sur les murs des néons affichent « je crois » et des tableaux noirs invitent au salut… par le barbecue !

Read More

Tendance Fun mais si Foodie : un parc de loisirs culinaire à Barcelone

Pas de hasard : c’est bien Albert Adria, associé à son frère Ferran qui a fait cette annonce le mois dernier. A travers l’ouverture déjà réalisée ou à venir de 5 établissements aux concepts totalement inédits, les deux frères veulent créer une vraie destination culinaire mais fun et iconoclaste au sein de la capitale catalane : c’est le projet 5.0. Après les ouvertures très remarquées de Tickets et de Bodega 1900, la réinvention d’un bar à vermouth des années 50, ils ont inauguré en 2013 Patka qui célèbre la cuisine Nikkei –fusion des traditions japonaises et péruviennes qui s’est opérée quand les japonais sont venus travailler en Amérique Latine pour l’industrie sucrière au XIXème siècle- dans un décor primé qui évoque les métiers à tisser andins.

Read More

Tendance Food & Shopping : La mort des centres commerciaux américains?

La question très provocatrice a été posée par une journaliste du New Yorker… relayant une déclaration de Rick Caruso, dirigeant d’un des plus importants groupes immobiliers américains privés “D’ici 10 à 15 ans, le mall américain typique, s’il n’est pas totalement repensé, va devenir un anachronisme— une aberration qui aura duré 60 ans mais ne correspond plus aux attentes des clients, des marques et de la communauté ». Une étude affirme qu’à horizon 10 ans, 15% des malls américains pourraient fermer. A 20 ans, c’est 50% d’entre eux qui pourraient disparaitre. Parmi les responsables, le shopping sur internet : les ventes y ont atteint 6% du commerce total en 2013, le double de ce qu’elles réalisaient en 2006.Des enseignes emblématiques comme GAP déclarent ouvertement qu’elles ne comptent plus sur les malls pour assurer leur croissance. La conception en « bloc de béton » sans ouverture sur l’extérieur ou lumière naturelle est également remise en cause. L’impact sur la restauration est franc : Sbarro, l’enseigne italienne omniprésente sur les food courts de ces centres à l’ancienne a déposé le bilan en avril… Place donc à la réinvention pour laquelle plusieurs pistes se dessinent : l’intégration au sein d’un habitat urbain où le centre sert alors de place du village avec points de rencontre, d’échange, restauration bien sûr mais aussi des écoles, centres médicaux, cours de sport, loisirs, et surtout ouverture sur l’extérieur… L’identité est aussi un sujet : la création d’une destination unique est plus que jamais d’actualité. Et la restauration y aura un rôle unique à jouer …

L’insight bento : comment créer de la spécificité, du désir et de la surprise dans des environnements normalisés… C’est un vrai et beau chantier pour notre métier !

Read More

Dardenia fish+sushi, le poisson chic et accessible à Istanbul

Article écrit pour l’Hotellerie Restauration

Réputée à Istanbul pour ses points de vente rapides qui mettent le poisson frais à la portée de tous, Dardenia monte en gamme avec un concept Fish + Sushi. Dardenia Fish + Bread, un « fine fast food »

Dardenia s’est taillée dans la capitale turque une excellente réputation avec ses 3 points de vente résolument rapides qui proposent du poisson en version sandwich. Loup de mer, merlan ou crevettes géantes sont proposés dans des pains croustillants fabriqués tout exprès et frits dans l’huile de poisson, avec en complément des spécialités classiques comme des salades de fruits de mer ou des wraps au saumon ou plus surprenantes comme la fameuse soupe américaine « clam chowder ».

Du sandwich au Sushi

Forte de cette belle réussite, Dardenia vient d’ouvrir un établissement plus haut de gamme dédié au sushi. Son décor tout en transparence avec vision en abime sur la cuisine ouverte placée à l’étage inférieur prolonge son positionnement de « cuisinier honnête » et multiplie les allusions malicieuses à l’univers de la pêche. Les revues à consulter sont accrochées à des filets et le portemanteau inversé évoque le désordre du bateau. L’univers froid du métal des étals de poisson est compensé par ce qu’il faut de bois pour apporter chaleur et confort. Du plafond, les innombrables baguettes qui pendent signent le lieu en prolongeant le clin d’œil maritime. La carte reprend les best sellers des points de vente rapides, complétés par des rolls, sahimis, sushis ou nigiris, ainsi que plusieurs spécialités internationales entre fish & chips, tacos au poisson californiens, burgers piscicoles ou brochettes façon yakitori. Dans cette ville ou l’eau est omniprésente, Dardenia Fish +sushi réussit un joli exercice en proposant cette prestation élégante, qualitative et unique tout en restant accessible.

Read More

Tendance Easy Luxury : le Taco Palace est arrivé !

Vous le constatez vous même, la restauration est traversée par deux mouvements contradictoires : d’un côté elle monte indéniablement en gamme, avec plus de choix, des ingrédients plus qualitatifs, des décors plus travaillés… et de l’autre la bistronomie a entraîné la gastronomie traditionnelle vers plus de spontanéité, plus d’épure avec des tables moins dressées et des salles au naturel, des parcours moins structurés qui laissent au convive la possibilité d’intervenir et de choisir… On assiste au croisement de ces deux tendances à l’émergence de nouveaux formats, qui mettent en scène des prestations simples mais minutieusement étudiées, dans des cadres exceptionnels en terme de mise en scène et de taille des points de vente. De nouveaux temples élevés à une gourmandise experte mais décontractée.De tels lieux se multiplient à New York : je vous ai déjà parlé d’Eataly ou du Gotham Market mais leur développement semble s’accélérer… Brookfield Place qui ouvre par tranche sur l’Hudson au sud de Manhattan inaugure la semaine prochaine un Hudson Eats qui va rassembler tout ce qui s’y fait de plus tendance dans un décor à la hauteur des ambitions. A proximité du Flatiron, un marché géant mexicain « Café el Presidente » accueille depuis avril une clientèle avec alimentation, café, tortilleria, taqueria, bar à jus… Les tortillas sont pressées sur place sur un poste très spectacle et seront également disponibles à la vente en variété classique mais aussi à la betterave, patate douce, yuca… On peut faire confiance aux fondateurs, qui opèrent déjà la Fonda Nolita pour en faire un succès éclatant, qu’il imaginent déjà dupliquer à Brooklyn, Chelsea ou dans l’Upper West Side.

L’insight bento : une réinvention irrésistible du food court traditionnel qui revient en centre ville avec des associations plus pointues et plus élaborées de concepts… Comment les imaginer ? Comment en être?

L’insight bento : une réinvention irrésistible du food court traditionnel qui revient en centre ville avec des associations plus pointues et plus élaborées de concepts… Comment les imaginer ? Comment en être?

Read More

Faire du trendy avec du vieux: le renouveau du bagel à NYC

Tendance Faire du Neuf avec du Vieux: le bagel parvient à surprendre New York…

Après sa création en Europe de l’Est – l’allusion la plus ancienne remonte à 1610 à Cracovie- le petit pain rond troué au levain naturel cuit à l’eau puis au four a rencontré ses plus grands fans en Amérique du Nord, qu’il a découverte dans les bagages des émigrés juifs ashkénazes, comme d’ailleurs le pastrami et le cheese cake. Depuis, le bagel est principalement associé à deux villes : New York et Montréal, qui ont su particulièrement bien l’acclimater et le décliner. Mais de subtiles différences séparent les productions des deux métropoles… Une opportunité pour innover pour tout entrepreneur qui se respecte ! Manhattan a donc été renversée, c’est peu de le dire, on parle même de cronut-bis, en avril par l’ouverture d’une boutique à bagels « à la montréalaise », Black Seed, qui ne fait pas les choses exactement comme tout le monde, mais le fait irrésistiblement bien… Situé à proximité du Lower East Side, un véritable incubateur à pépites foodie, le concept met impeccablement en scène la cuisson, puis la fabrication réalisée par deux jeunes femmes sur un énorme comptoir en marbre.La dizaine d’employés s’affaire à étaler la pâte, la former en anneaux, la bouillir, la cuire, la garnir & la servir. Un vrai spectacle millimétré pour les sens, qui explique davantage l’incroyable succès de Black Seed qui démarre sur les chapeaux de roues, que les différences ténues entre les deux types de bagels. Le canadien serait plus petit, avec un trou plus grand, un peu moins dense et doré de manière plus aléatoire…

L’insight bento : l’innovation est souvent plus au coin de la rue qu’à l’autre bout de la planète… Il faut savoir identifier les subtils décalages qui créent les opportunités. Si vous manquez de recul, nous sommes là pour vous aider.

L’insight bento : l’innovation est souvent plus au coin de la rue qu’à l’autre bout de la planète… Il faut savoir identifier les subtils décalages qui créent les opportunités. Si vous manquez de recul, nous sommes là pour vous aider.

Read More

Dindin Kitchen, tradition perse et traitement urbain à Londres …

Article écrit pour l’Hotellerie Restauration

Alors que le Moyen-Orient s’affirme comme une source d’inspiration culinaire porteuse, un ex-trader de la city mise sur la cuisine perse

La modernité d’un recours massif aux légumes et aux herbes

Le challenge n’est pas mince : il s’agit d’adapter une cuisine ancienne à un mode de consommation contemporain. Dans la tradition iranienne, les ingrédients habituels sont le riz, la viande, le poisson, le pain plat « lavash », le fromage, le yoghurt, les noix et bien sûr les épices comme la cannelle ou le safran, mais ce qui la caractérise c’est l’usage intensif des légumes verts, fruits frais ou secs et des herbes fraîches. Le plat emblématique reste le Chelo : kebab d’agneau et riz, qui complète une offre étoffée de grill précuite et finie à la commande, servie en assiette ou en wrap. A déguster avec une salade aubergine-lentilles-oignons frits, un riz aux baies et aux épices ou un soufflé végétarien, après une soupe traditionnelle à l’agneau réveillée de citron confit ou des boulettes de viande odorantes.Plusieurs classiques libanais plus immédiats complètent la gamme, conçue pour être aussi facile à emporter qu’à consommer sur place. Côté dessert, des granités perses sont à personnaliser avec des griottes, du jus de citron frais ou de l’eau de rose.

Une efficacité très étudiée

La conception du lieu allie l’efficacité avec un comptoir central de commande et une zone libre service bien scénarisée avec de jolies touches de couleur orientales. Le service privilégie la rapidité tout en restant disponible pour les indispensables explications. Un joli exercice où l’indolence orientale parfume les recettes sans perturber une fonctionnalité très citadine.

La conception du lieu allie l’efficacité avec un comptoir central de commande et une zone libre service bien scénarisée avec de jolies touches de couleur orientales. Le service privilégie la rapidité tout en restant disponible pour les indispensables explications. Un joli exercice où l’indolence orientale parfume les recettes sans perturber une fonctionnalité très citadine.

Read More

Le paradis entre 2 tranches de pain…..

Tendance Cuisine Portable : tout un monde entre deux tranches de pain c’est à New York bien sûr…

Ils n’ont peut être pas TOUT essayé mais il faut reconnaître qu’ils ont fait quelques efforts… La jolie enseigne ‘wichcraft, créée sous la houlette du célèbre chef Tom Collichio (et de son restaurant Craft, jolie déclinaison de nom également) compte désormais 15 emplacements sur la ville et est un exemple séduisant de restauration simple twistée avec talent grâce à l’apport créatif d’un chef. Ses créations en séries limitées pour la saison : une épaule de porc rôtie aux 5 parfums chinois avec tartinade poire-beurre d’amande, concassée de choux de Bruxelles sur pain Ciabatta, un poulet rôti au pesto, mozarella fraîche & confit de poivron rouge sur pain blanc toasté ou encore les fameux « œufs ranchero », un grand classique de la cuisine américaine servis avec purée de haricots noirs, avocat, fromage frais et crème de chili, aussi sur Ciabatta.Tout çà entre 8 et 10$ et servi exclusivement certains jours de la semaine, comme le plat du jour de nos restaurants… Au pays du repas nomade avalé en marchant ou entre deux rendez vous, c’est toute une gastronomie qui s’est imaginée autour du sacro-saint pain : les boulangeries y sont de vraies sources d’inspiration entre décor, emballages, scénarisation, recettes, ingrédients…

Read More

Pizza Hut se réinvente…

Article écrit pour l’Hôtellerie Restauration

Nouvelle pâte plus artisanale, nouveau prototype de restaurant avec bar à pizza à la coupe, table digitale pour composer sa pizza comme sur un iphone, le géant de la pizza met les bouchées doubles.

2014 Année aérienne & artisanale…

En début d’année Pizza Hut a lancé une version plus légère et quasiment ( !) aérienne de sa fameuse pâte pétrie à la main, la « Hand Tossed ». Volontairement artisanale, la pâte présente des imperfections : les poches d’air irrégulières donnent à chaque pizza un aspect unique. La pâte est finie avec un souffle de beurre aillé et garnie de mozzarella. Un délice aussi accessible qu’authentique disponible pour $10 en tous formats qui n’a pas été si simple à implanter puisqu’il a nécessité de développer le programme de formation le plus ambitieux des deux dernières décades.A la clef cependant de nombreux bénéfices dont le moindre n’est pas la nouvelle motivation des équipiers qui redécouvrent le plaisir de fabriquer plus librement les pizzas.

Top départ pour la pizza à la part

Parallèlement, l’enseigne a démarré des tests sur la pizza à la part, une vraie révolution ! Sur 2 établissements, la chaîne qui en compte 6400 aux Etats Unis, propose ainsi un « pizza slice bar », un bar à pizza à la coupe. Elle s’était jusqu’à maintenant toujours refusée à travailler ce segment jugé trop compétitif et trop éloigné de son mode de fabrication. Mais l’essor des nouveaux concepts de pizza « fast casual » qui proposent des pizzas personnalisables, fabriquées minute et à emporter comme Pizza Locale ou MOD Pizzas ont remis en cause ces choix stratégiques. Pizza Hut désire désormais au moins vérifier le potentiel de cette offre qui devrait lui permettre de marquer des points sur le marché du déjeuner & du nomadisme. Si l’un des prototypes reste proche d’un Pizza Hut habituel, avec une part prépondérante accordée à la livraison, l’autre, développé à York, louche beaucoup vers le fast casual avec des menus boards digitaux pour plus de flexibilité, ses 80 places, ses spécialités de pâtes sautées pour le diner ou ses salades minute… Résultat cette année !

Digital oh mon digital

Côté digital, Pizza Hut met aussi les bouchées doubles en testant une table interactive qui permet comme sur une application géante, de composer la pizza de ses rêves… Ajouter des toppings, en enlever, changer de taille, changer de pâte… Voilà ce qui ramène du fun à la commande. Annoncé en mars juste avant le grand salon de la high tech mondiale à San Francisco, cette nouvelle innovation était cependant attendue, car le grand rival de l’enseigne, Domino’s Pizza a pris quelques longueurs d’avance sur le sujet : 40% de ses commandes aux Etats Unis sont ainsi prises par le canal digital. Son service Pizza Profile permet au client de garder en mémoire ses commandes et ses recettes préférées tandis qu’au Royaume Uni, la Domino live Platform donne la possibilité de voir en direct la fabrication des pizzas.

Tous ces tests n’empêchent pas Pizza Hut de rester à l’écoute de ses clients comme en témoigne sa dernière promotion très sympathique. Pour rendre le 15 avril – jour de la déclaration d’impôt aux Etats Unis- plus doux, l’enseigne offre un menu spécial à prix discounté disponible online avec le code TAXDAY. Une jolie idée…

http://www.lhotellerie-restauration.fr/journal/restauration-pizza/2014-04/Pizza-Hut-se-reinvente.htm?onl=nl

Read More

New York Sucré, une mine d’idées…

Tendance Sugar-Addict : Le plus dur c’est de revenir…

Dominique Ansel, le créateur du cronut qu’on ne présente plus, à l’origine d’une incroyable folie alimentaire en 2013, remet le couvert avec un “Milk & Cookie Shot”, un shot de lait dans un cookie aux pépites de chocolat hautement mangeable. Il utilise du lait de ferme, bio, infusé à la vanille et versé ensuite dans un « gobelet de cookie » à la pâte très aérée mais recouverte d’une fine couche de chocolat noir pour en garantir l’étanchéité.Un nouveau geste, un rituel de dégustation biphasé inédit, et une référence nostalgique au goûter des écoliers américains… Sur le même thème, nous avons aussi en magasin le cookie servi en poêlon brûlant associé au verre de lait glacé. Que de possibilités lorsque l’on veut innover ! Notre tendance « Véritage –Vintage & Héritage »  présente une revue assez touffue de tous ces formats incroyablement inventifs qui foisonnent autour de la petite pause sucrée : doughnuts revisités après sa grande renaissance des années 1990, glaciers laboratoires qui explorent tous les possibles entre tradition réinventée ou grand bond dans l’inconnu en passant par l’acclimatation des saveurs du monde, hybrides comme le cragel -croissant+bagel-, le brookie -Brownie+ cookie-, le duffin –doughnut + muffin- ou encore temples du chocolat comme notre dernière découverte, Fine & Raw à Brooklyn. En voici qui savent ce que mettre en scène veut dire …

Read More

Hotels fous de food à New York…

Tendance Hotels Fous de Food : plein les yeux !

Nous y consacrons une bonne partie de notre cahier de tendances Inspiresto New York car les acteurs hôteliers ne sont pas en reste pour imaginer les offres de demain. Le nouveau concept Herb N’Kitchen de Hilton est en passe de gagner son pari de réinventer le room service en associant libre service, produits de haute qualité à pédigrée, environnement soigneusement designé pour véhiculer les codes haut de gamme qui crédibilisent la prestation, et bien sûr la personnalisation si vitale aujourd’hui. Un petit marché de luxe qui révolutionne la prestation souvent limitée, souvent lente et complexe à servir du room service classique.Côté économie, le restaurant éphémère Pop@pod a ouvert ses portes à l’hôtel Pod 51 et devient une destination à part entière avec une promesse de gastropub accessible entre bières artisanales, burgers signés, et décor industriel : Simplicité rime ici avec convivialité. Les hipsters New yorkais se précipitent pendant ce temps chez Narcissa, le temple du légume qui fait courir la ville au Standard East Village pour déguster la production de la propre ferme d’André Balazs, le fondateur de l’enseigne Standard Hotels, préparée par un des chefs les plus talentueux de la grosse pomme…

Pour plus d’info ou commander le cahier Inspiresto New York http://www.bento.fr/

Read More

Noodles & Compagnie: les pates, ca marche !

Article écrit pour l’Hôtellerie Restauration

Noodles & Co, la pasta qui atteint des sommets…

Ses 380 implantations dans 29 états américains devraient se multiplier après une introduction en bourse remarquée en 2013…

Votre cuisine du monde

Noodles & Compagnie est un restaurant fast casual qui associe commande au comptoir et service à table. Sa spécialité ce sont bien sûr les nouilles – noodles- et les pâtes avec un positionnement très affirmé « votre cuisine du monde », qui permet à chacun de commander ses saveurs préférées, du monde entier.Chez Noodles en effet, on peut déguster indifféremment des nouilles japonaises, des penne à l’italienne ou des macaronis au fromage bien américains. La carte ne se limite d’ailleurs pas aux pâtes, car l’enseigne propose également des salades, des soupes et des sandwiches, largement personnalisables. Cette flexibilité, associée à la fraîcheur des ingrédients, l’excellent accueil réservé aux familles & un travail permanent de renouvellement de la carte explique en grande partie le succès de la chaîne. Pour le printemps, les asperges au Parme, le Houmous rustique ou la salade de poulet au barbecue viennent enrichir la gamme dans cet esprit de cuisine du monde accessible.

Un succès commercial et financier

Fondée en 1995, par un ancien cadre de Pepsi, Noodles & Compagnie a été rachetée en 2010 par le fonds d’investissement Catterton Partners. Son entrée sur le NASDAQ, le marché financier high tech américain, était une première pour une enseigne de restauration et s’est traduite par un des succès les plus remarqués de l’année: la valeur de l’action a doublé le jour suivant la première cotation. Son ticket moyen s’élève à 8$.

http://www.lhotellerie-restauration.fr/journal/restauration-snacking/2014-04/Noodles-Co-la-pasta-qui-atteint-des-sommets.htm?onl=nl

Read More

Les Millenials pour demain mais déjà pour aujourd’hui !

Article écrit pour NéoRestauration

Qui sont-ils ?

Nés dans les années 80 et 90, les Millenials s’apprêtent à changer pour toujours le visage de la restauration dans les pays occidentaux, et donc en France. On les appelle Millenials, car ils sont les enfants « du millénaire », nés juste avant l’an 2000, mais aussi Génération Y, en opposition à la Génération X , ceux d’avant, les vieux des années 60 et 70.Les mauvaises langues disent également que ce Y fait allusion au Y que dessine le fil du baladeur sur leur torse –un accessoire indispensable- ou au fait que Y se prononce « Why » : Pourquoi ? et fait donc allusion au questionnement permanent que porte cette génération sur le monde…

Pourquoi il sont différents ?

Ils ont grandi avec la crise et le Sida, mais sans les menaces de la Guerre Froide. L’informatique grand public, la téléphonie mobile, la photo numérique, l’internet, les réseaux sociaux font partie de leur cadre de vie depuis toujours : ils en ont donc acquis une maîtrise intuitive qui dépasse généralement celle de leurs parents. Digital Native –nés avec le digital- ils sont très à l’aise pour communiquer et trouver l’information qui leur est nécessaire. C’est pourquoi ils remettent facilement en cause la notion de compétence, voire d’autorité. Dans un monde volatile, ils privilégient le court terme & sont très mobiles mais sont profondément civiques,  avec un sens du collectif & une forte sensibilité aux sujets écologiques et sociétaux. La qualité de vie est pour eux primordiale.

Pourquoi il va falloir les écouter ?

D’ici à 2015, la Génération Y représentera 15% de la population européenne (1) & 40% des actifs en France. Aux Etats Unis, les Millenials âgés de plus de 25 ans, l’âge qui permet de commencer à consommer de façon importante et donc de peser sur le comportement global d’une population, représenteront 64 millions d’individus en 2020, contre 17 millions en 2010. « Comment marketer pour les Millenials ? » est le sujet qui agite l’industrie aux Etats Unis depuis plusieurs années. McDonalds a par exemple très mal digéré de ne plus figurer au palmarès des 10 marques préférées par ce groupe démographique. En réaction, ils ont lancé en 2013 le McWrap qui est « la meilleure réponse alimentaire que l’on puisse apporter aux attentes de customisation et de variété qui sont clefs pour cette cible (…) c’est un ‘Subway Buster’ –un démolisseur de Subway …» qui permet de choisir entre 3 préparations de poulet et d’opter pour un sandwich contenant de 360 à 600 calories. Le mémo diffusé par l’enseigne est clair : “Nos clients, et particulièrement les Millenials,  nous disent en permanence qu’ils veulent de la variété, plus de choix, de la customisation et la possibilité de personnaliser leur expérience. En fait, ils nous ont dit que si nous ne proposions pas de McWrap, 22% de nos clients additionnels iraient chez Subway.”

Les marques qui leur parlent…

Subway fait indéniablement partie des marques qu’ils préfèrent pour toutes les raisons citées plus haut. Mais elle joue aussi une carte intéressante en communication en se positionnant aux Etats Unis comme la chaîne « où les gagnants se restaurent » et en choisissant des athlètes comme porte-parole. Elle sponsorise également les jeunes réalisateurs de film avec le Subway Fresh Artists Program. Elle propose enfin des menus très économiques bien réconfortants pour nos Millenials frappés par la crise.

Chipotle, la star du burrito mexicain, propose les mêmes possibilités de préparation « sur mesure » avec en plus la dimension dépaysement, un plus qui va bien à ce groupe d’âge plus aventurier que les autres puisque « 88% d’entre eux souhaitent essayer de nouvelles nourritures ». Autre levier parfaitement actionné par Chipotle, la responsabilité sociale : son programme Food With Integrity démontre son engagement en faveur d’une agriculture raisonnée et raisonnable. Il résonne parfaitement avec les préoccupations d’un groupe qui fait ses choix de consommation à 48% en fonction de la façon dont l’emballage est recyclé, contre 42% pour la génération X ou 30% pour les Baby Boomers et se reconnaît bien dans des affirmations comme « je veux faire des choix alimentaires qui profitent à l’environnement » (2).  Chipotle affiche de surcroit une rare maîtrise de la communication avec des films clips d’anthologie qui ne sont diffusés que sur les réseaux sociaux car L’enseigne a abandonné depuis l’année dernière la publicité sur les médias classiques. –A voir absolument : « The ScareCrow » & « Back to the Start » sur Youtube-.

Autre clef : la communauté. La chaîne américaine de 40 restaurants Burgerville l’a compris bien avant les autres et multiplie les signaux en ce sens. Elle a ainsi mis en place la « Nomad », une cuisine mobile qui va à la rencontre des clients dans les rues de Portland et un programme “Community of Champions” qui met en valeur les meilleurs produits alimentaires locaux. Le design des établissements a aussi été revu pour adopter un style lounge très recherché par cette clientèle. Son dirigeant Jeff Harvey déclare avoir compris que pour durer « nous avions intérêt à être créatifs, à proposer beaucoup de nouvelles saveurs, à renouveler régulièrement nos menus, et raconter des histoires solides prouvant notre implication dans la communauté ». A vous de jouer !

http://www.neorestauration.com/

(1) Rapport de l’Union Européenne sur la jeunesse

(2) Etude menée en décembre 2011 auprès de jeunes britanniques & américains

Read More

Two Boots la pizza qui avance à toute allure décodée pour NéoRestauration

Dans la lignée de nos concepts passés à la loupe pour Néorestauration, voici le dernier né d’avril, une petite enseigne de pizza qui la joue très cool mais avance à toute allure… on la voit de plus en plus partout à New York et même désormais à Los Angeles ou Baltimore…

Un concept comme on les aime: concentré en bonnes idées, un maximum de bon sens et de pragmatisme et surtout une vraie histoire déclinée avec talent ! Two Boots – Deux Bottes- est un nom extraordinaire qui fait référence aux 2 bottes que forment la péninsule italienne et celle de la Louisiane.Les patrons ne viennent pas du show business pour rien. Leurs pizzas ont toutes des noms de personnages de films comme Cléopatra Jones, the Dude en hommage au Big Lebowski des frères Cohen ou Mr Pink pour les Reservoir Dogs de Quentin Tarantino

La suite sur Néorestauration http://www.neorestauration.com/

ou directement chez two boots http://www.twoboots.com/

ou directement chez two boots http://www.twoboots.com/

Read More