Starbucks veut trinquer avec vous

Starbucks déploie inexorablement son offre apéritif   Dès 2010 le géant du café a commencé à tester une offre vin, bière et petites assiettes de charcuterie et de fromage en fin de journée à Seattle à proximité de son siège. Depuis, le déploiement se fait en douceur mains en continu : 26 sites déployés en 2013, 40 fin 2014… aux Etats Unis seulement, pour le moment… Zapping concept écrit pour Zepros

Re-Up recycle tout à Pékin avec talent

Article écrit pour l’hôtellerie restauration Un café qui pratique le recyclage à grande échelle tire parti du retournement des mentalités chinoises …   Des vertus devenues exemplaires Avec la « crise », toute relative, s’est opérée au sein de l’Empire du Milieu une remise en cause du luxe trop ostentatoire et du gaspillage trop avéré. Après s’être régalés de marques rutilantes, les riches chinois s’ouvrent après aux notions de savoir faire, de local et de qualité, et sont plus sensibles aux dangers que représente la consommation effrénée à grande échelle. Création de l’agence de design « Spoonful of Sugar », le café de style artisanal Re-Up est symptomatique de ce début de changement des mentalités.

Read More

New York, pour tous ceux qui savent que le liquide c’est de l’or….

La deuxième thématique développée dans notre cahier de tendances, c’est LIQUOOOOOL….

Car le liquide c’est vraiment très cool, et surtout une source infinie de chiffre d’affaires et de différenciation. Côté CAFE: les comptoirs de dégustation de mélanges torréfiés avec attention se multiplient, et donnent le ton pour toutes les capitales occidentales… Le THE décoiffe avec des concepts très rock’n roll ou très ritualises, comme celui de Teavana ouvert par Starbucks fin 2013. Côté Healthy, la LIQUID FOOD gagne du terrain avec des bars à jus toujours plus sophistiqués: jus pressés à froid et ingrédients étudiés en fonction du profil de chacun par des experts… La BIERE maintient son offensive entre beer gardens et beer  emporiums, portée par l’évolution des modes de vie et l’intérêt que lui accorde la génération Millenials.Tandis que le BAR n’en finit pas de gagner ses lettres de noblesse et devient une véritable destination gastronomique entre cocktails toujours plus élaborés & BAR FOOD foisonnante et toujours plus créative.

Un gisement de chiffre d’affaires, des possibilités pour créer de la valeur, augmenter la qualité de sa prestation et de son service… Votre offre bar c’est tout celà ! A découvrir en version papier ou en live : http://www.bento.fr/bento_inspireto_ny.pdf

Read More

Restauration & Distribution : un rapprochement inéluctable ?

Avec un peu de retard, mon billet paru sur France Snacking

http://www.snacking.fr/news-1411-Restauration—Distribution—un-rapprochement-ineluctable–.php

Starbucks, le cas d’école

Dès 1989, 18 ans après sa création, Starbucks commence à vendre du café à marque de distributeur chez Costco. Un accord est scellé 10 ans plus tard avec Kraft pour un développement des ventes en masse, avec un succès tel que Starbucks a été condamné fin 2013 à lui verser une pénalité de plus de 2 milliards d’€ pour avoir dénoncé le contrat…La vente de café en GMS représente en effet plus de 7% du chiffre d’affaires du géant en 2013 mais ce n’est qu’un début car ses ambitions y sont énormes : Howard Schultz, son président pense que les ventes générées sur ce circuit pourraient un jour dépasser celles des propres cafés de la marque aux Etats Unis soit plus de 10 milliards de dollars… A Seattle, de véritables corners ont été aménagés au sein des magasins de l’enseigne de distribution Safeway avec les fameux mélanges de la marque, les capsules pour machines et les dosettes pour café instantané VIA, sur de jolis linéaires en bois qui rappellent l’univers des cafés. Demain, ce sont les jus de fruits Evolution Fresh & les spécialités alimentaires de La Boulange, deux entreprises rachetées ces dernières années qui devraient compléter cet assortiment. Mini espace mais maxi profit en perspective visiblement…

Outre-Manche, Tesco joue au restaurateur…

Deux initiatives récentes ont été particulièrement remarquées : La chaîne de supermarchés britannique a acheté en 2013 les 47 restaurants Giraffe, au positionnement festif et familial qui promet de diner en rythme avec les musiques du monde. Plusieurs raisons ont été évoquées comme l’opportunité pour Tesco de pénétrer un secteur plus dynamique et porteur d’image tout comme celle de mieux exploiter les mètres carrés inutilisés au sein des points de  vente : Côté Giraffe, c’est la possibilité de toucher une audience plus large en bonne affinité avec sa proposition. Cet accord s’est déjà concrétisé par plusieurs ouvertures au sein des magasins de Watford, très réussie, et Cheshunt ;  on parle déjà de 2 implantations supplémentaires. Mais Tesco ne s’est pas arrêté là et a également acquis 49% de la chaine de coffee shops Harris + Hoole, créant d’ailleurs un mini scandale… Le petit cafetier indépendant jouait en effet la carte de l’artisanat malgré ses 23 établissements dans le sud du pays dont 5 chez Tesco et le mouvement du distributeur lui a donné une toute autre image… Mais l’alliance est désormais consommée et Harris + Hoole est aussi présent sur le site de Watford, que Tesco présente comme le prototype de son magasin de demain avec son restaurant, son café et même sa boulangerie puisque sa frénésie d’achat lui a aussi fait grignoter les boulangeries Euphorium en 2013, une année décidément bien remplie…

Et en France ?

Pour 2014, les paris sont engagés… Mais les acteurs de la distribution bien logiquement à la recherche de « shopping expérience » devraient investiguer les développements en restauration pour enrichir leur parcours client et augmenter sa durée… Les programmateurs de centres commerciaux l’ont déjà compris et ne cessent d’y allouer des mètres carrés supplémentaires. Aux Etats Unis, les nouveaux « flagships » emblématiques des grandes marques textiles intègrent qui un café, qui une librairie, qui un bar à jus… laissant présager le meilleur pour notre activité

Read More

Notes vous berce du café à l’apéritif

A Londres, une petite enseigne de coffee shops se réinvente en musique pour tirer partie de tous les moments de la journée

Une vraie histoire

Notes tire son nom de sa première implantation à Covent Garden, un magasin spécialisé sur la vente de Cds. D’où l’idée de jouer la carte de la musique et de proposer un petit rayon de disques, l’identité sonore étant elle résolument jazz. L’autre spécificité de l’enseigne est sa capacité à accompagner tous les moments de la journée : Notes passe du petit déjeuner –croissant, pain au chocolat, granola…- au déjeuner à partir de 11H30 autour de sandwiches, tartes, salades et pâtisseries jusqu’à 17H00 où la prestation soir commence. Tapas simples à des prix attractifs : olives, amandes, terrine, billes de mozzarella à 2 ou 3£, planches de charcuterie et fromages à partir de 10£, salades de saison, quiches et plat du jour.

Un développement très opportuniste

La gamme liquide est clef : au démarrage signé par un torréfacteur londonien, le café est aujourd’hui créé et produit par Notes, qui le vend en dehors de ses propres établissements grâce à une flotte de 9 points mobiles. L’emplacement idéal : à proximité des églises ! « Il y a beaucoup d’églises très bien placées à Londres (…) avec du passage. Nous pouvons nous y implanter pour un loyer minime » déclare Halfon, l’un des deux propriétaires. Créée fin 2010, et forte de 3 cafés très bien placés à Londres, Notes vient d’ouvrir son premier lieu en province à Leeds, un test important pour l’enseigne qui va valider la pérennité de son modèle très séduisant de café de haute qualité, snacks gourmands et bar à vin improvisé hors de la capitale…

Article écrit pour l’hôtellerie restauration

http://www.lhotellerie-restauration.fr/journal/restauration-snacking/2014-01/Notes-restauration-cafe-et-jazz-a-toute-heure.htm

Read More

Grandes manœuvres pour la réouverture du Terminal 2 d’Heathrow

Dernier maillon de la rénovation totale du fameux aéroport londonien, Le terminal 2 va rouvrir en juin 2014 avec une impressionnante brochette de concepts…

De la Giraffe revisitée

La chaîne anglaise Giraffe dédiée à la restauration à table festive et familiale avec ses 50 restaurants au Royaume Uni et rachetée en mai par le géant de la distribution britannique va en être. Ses équipes ont imaginé un nouveau concept très modulable, le « Wondertree ».Avec plus de 200 couverts, il abritera un café self service & une zone de restauration décontractée. Les plats seront préparés à la commande par une cuisine ouverte qui proposera du pain frais, des salades du monde et des pizzas, tacos et sandwiches qui devraient séduire facilement les familles qui seront surreprésentées sur ce terminal au profil plutôt loisirs. Giraffe est déjà présent sur les terminaux 1 et 5 avec d’excellentes performances.

A l’étoilé nostalgique

Heston Blumenthal, l’un des chefs les plus célèbres Outre-Manche avec ses restaurants Fat Duck et Diner vient également d’annoncer sa présence sur le projet avec un concept dédié comme toujours à sa passion pour la gastronomie britannique. Après la cuisine des rois Tudor, servie au Diner à Londres, le futur établissement devrait se centrer sur les plats populaires entre Inévitable fish & chips et pizzas. Le challenge sera de les préparer à la perfection… avec la touche d’excentricité british tout aussi indispensable.

La chaîne italienne d’expressos raffinés Ca’Puccino sera elle aussi présente sur ce terminal innovant avec un concept inédit de kiosque de presse-café enraciné dans la mode et le raffinement italien

La chaîne italienne d’expressos raffinés Ca’Puccino sera elle aussi présente sur ce terminal innovant avec un concept inédit de kiosque de presse-café enraciné dans la mode et le raffinement italien

Read More

Tendance Nordic Food : ca marche aussi façon deli

Très jolie et très scandinave, la mini chaîne SIS Deli + Café ne pourra que vous séduire si vous passez par Helsinki. Fondée par deux SIS-ters (sœurs) elle sait allier tout ce qui fait le succès actuel de la tradition culinaire des pays du grand nord. Le menu fait la part belle aux produits frais et aux formats simples, mais propose quelques recettes chaleureuses élaborées ; le service des boissons semi assisté met de la valeur là où elle est précieuse pour le client ; le souci bio & écologique est omniprésent ; le design très scandinave est épuré sans aller vers le glaciaire grâce à l’emploi de matériaux naturels et locaux comme le bois et le feutre.Un buffet de salades composées bien mis en scène apporte de la gourmandise et de la fluidité aux heures des repas tandis que les vitrines du comptoir savent proposer tout ce qu’il faut pour craquer. L’agencement des restaurants est aussi simple qu’efficace, comme l’identité visuelle épurée et élégante. Un best of des bonnes pratiques d’autant plus intéressant pour nous français que le coût du travail étant élevé en Finlande, le service a été étudié au plus près pour maintenir des prix acceptables. Le succès est là puisque l’enseigne compte déjà 8 implantations sur la ville. Toute l’info sur les meilleurs concepts du moment, c’est bento.

Read More

L’Opium Parlour fait tourner à nouveau les têtes londoniennes….

Dans le texte: L’Opium Cocktail & Dim Sum Parlour…. est bien sûr situé au coeur du Chinatown londonien et rappelle l’époque où les gentlemen en mal de sensations fortes venaient sacrifier au rite de la fumerie d’opium.

Au 2ème étage, le Chinese Apothecary bar voit le barman officier sur une table d’apothicaire et proposer des cocktails aux vertus médicinales, pour développer votre “chi”, votre énergie intérieure. On peut cependant y déguster des mélanges plus classiques comme le Buddha qui rit avec gin Bombay Sapphire, triple sec, kumquats, orange sanguine & leur sirop signature aux épices chinoises et fleur d’oranger, tout autant que des alliances très décoiffantes comme le Kung Fu Fizz qui marie champagne et purée de panais (!).La mixologie y est pratiquée comme un art et peut  être partagée lors de cours de très courus. Le décor primé se décline sur 3 étages et survolte le building historique à coup de mobilier asiatique et de contrastes contemporains.

Côté food, la carte propose de revisiter les dim sum avec un twist luxe et moderne. Celà donne par exemple un toast de homard & crevettes aux graines de pavot -bien sûr- à partager, des raviolis champignons-truffe ou des desserts à la crème anglaise… aux oeufs chinois.  Ils ont été spécialement étudiés pour s’allier avec les cocktails maison et devraient permettre de découvrir des saveurs réellement inédites.

L’Opium Parlour se cache derrière une lourde porte couleur jade au 15 Gerrard street depuis le mois de décembre 2012: nul doute que cette proposition très maîtrisée ne manque de vous faire planer….

L’Opium Parlour se cache derrière une lourde porte couleur jade au 15 Gerrard street depuis le mois de décembre 2012: nul doute que cette proposition très maîtrisée ne manque de vous faire planer….

Read More

Starbucks prend le thé chez Teavana

Starbucks a annoncé fin décembre 2012 avoir finalisé pour 620 M$ l’achat de Teavana, qui vend plus de 100 variétés de thé en vrac sur ses 300 magasins aux Etats Unis et au Canada.

Howard Schultz mène toujours tambour battant le mouvement de diversification qui a conduit le géant de la boisson à bannir en 2011 le mot café de son logo: depuis son retour en 2008 il n’a en effet eu de cesse de multiplier les sources de revenu. Boissons énergétiques lancées cet été, prises de position dans le jus de fruit – Evolution Fresh- sur l’alimentaire – rachat de Bay Bread en 2012- développement des ventes en supermarchés… Les initiatives visant à dépasser le savoir faire historique du café se multiplient.

Starbucks possédait déjà la marque Tazo, achetée en 1999 et qui a permis une première création de concept de boutique et génère des ventes de $1.4 billion par an, mais Teavana parait plus connue et plus forte encore. Ses magasins bien situés vont donner accès à une nouvelle base de clientèle et le potentiel de vente des produits en GMS -grandes et moyennes surfaces- est également conséquent. L’objectif est clair : “faire sur le thé ce que Starbucks a fait sur le café”.

Mais par delà les Etats Unis, Starbucks lorgne également vers le continent asiatique: Les chinois ont consommé16 fois plus de thé que de café en 2012 et les indiens 7 fois selon l’institut Euromonitor. De 18 000 cafés aujourd’hui dans le monde, Starbucks espère bien parvenir à 20 000 en 2014 et table sur le fait que la Chine pourrait devenir alors son second plus important marché, en détrônant le Canada…

Mais par delà les Etats Unis, Starbucks lorgne également vers le continent asiatique: Les chinois ont consommé16 fois plus de thé que de café en 2012 et les indiens 7 fois selon l’institut Euromonitor. De 18 000 cafés aujourd’hui dans le monde, Starbucks espère bien parvenir à 20 000 en 2014 et table sur le fait que la Chine pourrait devenir alors son second plus important marché, en détrônant le Canada…

Read More

Starbucks abandonne les tables & chaises pour son nouveau mini concept green

Starbucks poursuit les expérimentations aux Etats Unis: après son premier bar à jus Evolution Fresh, la vente de bière et de vin en début de soirée et le lancement d’une gamme de boissons énergétiques, la marque à la sirène travaille sur un concept éco-friendly assez révolutionnaire.
Adieu fauteuils confortables & zones de consommation accueillantes ! Ces implantations d’un nouveau genre privilégient le drive et la vente à emporter au détriment des bonnes vieilles tables et chaises. Elles sont donc de petite taille: Le premier, qui vient d’ouvrir à Denver, Colorado compte moins de 50 m2 et ne nécessite que 3 à 5 personnes en opération. Il a été intégralement fabriqué avec des matériaux locaux comme les barrières anti-neige du Wyoming. Le petit building est ainsi certifié LEED – Leadership in Energy and Environmental Design, l’équivalent américain de notre certification IQF.

Read More

STACKED, un concept construit tout autour du client

Petit portrait de Stacked, un des 4 Hot Concepts décernés comme chaque année par le journal américain NRA à des chaînes, jeunes, en pleine croissance et représentatives de la restauration américaine. Le slogan de Stacked est “Food Well Built“, de la nourriture bien construite, et en tous cas pensée par le client, qui la crée sur IPAD.

Read More