ITSU, Le sushi qui veut mettre les bouchées doubles…

La jolie chaîne britannique d’inspiration asiatique créée en 1997 par Julian Metcalfe, le fondateur de Prêt à Manger, serait prête à conquérir le monde…

Dans les traces de Prêt à Manger

Après avoir revendu « Prêt » au fonds d’investissement Bridgepoint en 2008 pour la bagatelle de 407M€,  Julian Metcalfe entend désormais donner à sa petite création asiatique toutes ses chances de succès. L’année dernière, Itsu a été lancée en grande distribution sous la marque “Itsu Grocery” avec des thés glacés chez le distributeur Waitrose ou des soupes miso chez Sainsbury’s.Forte de ses 42 emplacements à Londres, Itsu annonce un développement soutenu avec 20 nouveaux points de vente sur la capitale, mais aussi un début d’aventure en province avec une ouverture programmée à Oxford. Une expansion internationale serait même à l’ordre du jour…

Un beautiful concept

La promesse d’Itsu est claire : « Eat Beautiful ». A la carte, 62 plats forts en goût mais pas en calories: des salades aussi bonnes que belles à regarder, les légumes croquants, des plats chauds à base de riz brun & de nouilles, des soupes légères, des bento ‘low carb’, les sushis qui ont fait la réputation de l’enseigne, des sauces sans mayonnaise et des yaourts glacés à 0% de matières grasses… Itsu sait parfaitement utiliser les techniques culinaires asiatiques pour inventer des recettes aussi légères que satisfaisantes pour le palais : un savoir faire qui devrait en effet pourvoir s’exporter. La communication elle aussi est légère et piquante : pour parler le même langage que sa cible bien sûr très féminine, Itsu fait chaque soir les soldes. Dès que la cloche sonne une demi-heure avant la fermeture, les boxes Itsu sont soldées à -50%.

La promesse d’Itsu est claire : « Eat Beautiful ». A la carte, 62 plats forts en goût mais pas en calories: des salades aussi bonnes que belles à regarder, les légumes croquants, des plats chauds à base de riz brun & de nouilles, des soupes légères, des bento ‘low carb’, les sushis qui ont fait la réputation de l’enseigne, des sauces sans mayonnaise et des yaourts glacés à 0% de matières grasses… Itsu sait parfaitement utiliser les techniques culinaires asiatiques pour inventer des recettes aussi légères que satisfaisantes pour le palais : un savoir faire qui devrait en effet pourvoir s’exporter. La communication elle aussi est légère et piquante : pour parler le même langage que sa cible bien sûr très féminine, Itsu fait chaque soir les soldes. Dès que la cloche sonne une demi-heure avant la fermeture, les boxes Itsu sont soldées à -50%.