Le crash du cupcake …

Sortez vos mouchoirs, videz vos frigos, révisez vos commandes: le cupcake crash est arrivé ! Alors que les boutiques ont continué à fleurir aux Etats Unis ces dernières années, des plus “gourmet” aux plus invraisemblables, les chaînes sont entrées en période de turbulence. La plus emblématique, Crumbs Bake Shop compte désormais 67 magasins mais ses ventes ne s’élèveraient qu’à 57 Millions $ au lieu des 73 annoncés. Le résultat ne s’est pas fait attendre : l’action s’échange désormais à $1,70 contre plus de $13 en 2011. Derrière les ventes languissantes se cache en effet l’angoisse: la mode du cupcake serait-elle en voie de disparition ? Lancé au début des années 2000 par la Magnolia Bakery, qui était presque devenue un personnage de la série Sex and the City, l’engouement ne s’était jamais démenti mais les signes de désaffection se multiplient… Les ventes de certains points de vente ont été divisées par 2.  Le cupcake n’est pas compliqué à produire: des boulangeries aux comptoirs spécialisés en passant par les supermarchés, les rayons en sont aujourd’hui saturés, sans parler d’une qualité parfois hasardeuse. Le développement en franchise a permis à une autre des enseignes du segment:  Gigi’s d’ouvrir 85 salons depuis 2008. Les soubresauts actuels risquent d’être fatals à nombre d’entre eux… Mode ou mouvement de fond ? Engouement passager ou orientation pérenne ? Si vous voulez en savoir plus, nous pouvons vous assister