L’Inde nouvelle frontière du foodservice ?

Depuis l’ouverture cet automne du premier Starbucks en Inde, une frénésie d’annonces s’est emparée des grands noms mondiaux de la restauration. Alors que la Chine ralentit, l’Inde apparait comme un nouvel eldorado…

Un lancement très évènementiel

Avec une heure d’attente au minimum pour obtenir sa précieuse boisson caféinée, les indiens ont réservé un accueil des plus chaleureux au géant américain.Le pays est déjà familier avec le concept du coffee shop: la chaîne locale aux couleurs très pop Café Coffee Day domine un marché déjà estimé à $ 230millions (172 millions d’€), alors qu’il ne s’élevait qu’à $40millions il y a 5 ans selon le cabinet indien Technopak. Mais la hype de la marque à la sirène a créé une forte excitation. Il y a quelques jours, c’était au tour de New Delhi d’accueillir son premier café avec de jolis clins d’oeil à la street food indienne.

Subway: du 0% boeuf au 100% végétarien

Subway est présent de son côté depuis près de 10 ans sur le pays et compte déjà 293 unités. La chaîne a du adapter son offre pour répondre à l’énorme classe moyenne locale – 300 millions de personnes- à 80% de religion hindouiste et ne consommant donc pas de boeuf. Aucun Subway indien ne vend donc de boeuf et un comptoir spécifique est réservé aux préparations végétariennes. Le géant du sub a poussé plus loin l’expérience en 2012 avec l’ouverture de 4 points de vente 100% végétariens. Une gamme très spécifique a du être travaillée avec des recettes plus élaborées. Un investissement qui devrait être rentabilisé assez rapidement car Subway projette aux pays des nans un développement plus que soutenu: le parc pourrait atteindre 530 unités en 2015 selon un porte-parole de l’enseigne.

Des prétendants à foison…

Récemment, c’est Burger King qui a également évoqué des perspectives indiennes… Des discussions seraient en cours avec Everstone Capital, un des plus gros fonds d’investissement spécialisé sur l’Inde. Mais les candidats se poussent au portillon: Leur grand rival sur le burger, la chaîne Wendy’s serait sur les rangs, tout autant que les britanniques Wagamama ou Ping Pong deux concepts de fast casual asiatique. On parle aussi de Vapiano, le pizza-pasta bar européen implanté récemment à paris et à Lyon ou même de Jamba Juice, le mastodonte américain du bar à jus…. De là à penser que l’Inde fait figure de nouvel eldorado…

Récemment, c’est Burger King qui a également évoqué des perspectives indiennes… Des discussions seraient en cours avec Everstone Capital, un des plus gros fonds d’investissement spécialisé sur l’Inde. Mais les candidats se poussent au portillon: Leur grand rival sur le burger, la chaîne Wendy’s serait sur les rangs, tout autant que les britanniques Wagamama ou Ping Pong deux concepts de fast casual asiatique. On parle aussi de Vapiano, le pizza-pasta bar européen implanté récemment à paris et à Lyon ou même de Jamba Juice, le mastodonte américain du bar à jus…. De là à penser que l’Inde fait figure de nouvel eldorado…