Tendances 2015 : la suite des prédictions américaines….

Tendances from Chicago avec Technomic

Le roi de l’analyse quantitative se risque comme chaque année à émettre ses prédictions comme souvent bien sages mais non dénuées d’intérêt. 2015 vu par Technomic c’est de la Restauration vraiment partout: Est-ce réellement possible dans un pays où le food frappe déjà par son omniprésence? Eh bien oui, grâce notamment aux nouvelles offres de livraison -en effet en ébullition- mais aussi à la technologie ou aux pop ups éphémères qui vont contribuer à inventer de nouvelles propositions là où on ne les attendait pas… La dimension sociale du diner avec le partage systématique sur les réseaux, la prise en compte du flash du téléphone pour le dressage de l’assiette ou le recours aux clients -crowdsourcing- n’a pas non plus fini de révolutionner ce métier.

Read More

Tendance The Art of Cool in London : Léon is back !

Ah le flegme british ! Cette subtile association de prestations qui peuvent être très abouties mais servies avec humour et décontraction… Une excellente recette qui a traversé la Manche et s’applique désormais avec bonheur à nos tables françaises heureusement tentées par la simplicité. L’un des maîtres du cool s’appelle Leon et signe une offre de fast good responsable au design étudié. La marque est déjà ancienne sur le marché londonien -elle a été créée en 2004- et a affirmé sa différence en jouant la carte du chaleureux et du communautaire: ses fameux panneaux d’affichage qui permettent aux clients de communiquer, ses plats réconfortants, son décor récup, ses cartes postales qui évoquent les vacances et même son nom puisque Leon n’est autre que le prénom du père de l’un des fondateurs…

Read More

Us Taco & Co un concept pour contrer Chipotle …

Décodage de concept pour néorestauration …. Concept : Taco Bell est un des géants de la restauration tex mex aux Etats Unis avec plus de 6500 restaurants. Son positionnement accessible l’a conduit à proposer des préparations moins typées pour plaire au plus grand nombre. Pour proposer une cuisine plus authentique et séduire des clients devenus de plus en plus « foodie », ses dirigeants ont préféré imaginer un tout nouveau concept plus haut de gamme, Us Taco Co, qui ne fait aucune référence à Taco Bell.

Read More

Starbucks veut trinquer avec vous

Starbucks déploie inexorablement son offre apéritif   Dès 2010 le géant du café a commencé à tester une offre vin, bière et petites assiettes de charcuterie et de fromage en fin de journée à Seattle à proximité de son siège. Depuis, le déploiement se fait en douceur mains en continu : 26 sites déployés en 2013, 40 fin 2014… aux Etats Unis seulement, pour le moment… Zapping concept écrit pour Zepros

Re-Up recycle tout à Pékin avec talent

Article écrit pour l’hôtellerie restauration Un café qui pratique le recyclage à grande échelle tire parti du retournement des mentalités chinoises …   Des vertus devenues exemplaires Avec la « crise », toute relative, s’est opérée au sein de l’Empire du Milieu une remise en cause du luxe trop ostentatoire et du gaspillage trop avéré. Après s’être régalés de marques rutilantes, les riches chinois s’ouvrent après aux notions de savoir faire, de local et de qualité, et sont plus sensibles aux dangers que représente la consommation effrénée à grande échelle. Création de l’agence de design « Spoonful of Sugar », le café de style artisanal Re-Up est symptomatique de ce début de changement des mentalités.

Read More

Tendance Easy Luxury : le Taco Palace est arrivé !

Vous le constatez vous même, la restauration est traversée par deux mouvements contradictoires : d’un côté elle monte indéniablement en gamme, avec plus de choix, des ingrédients plus qualitatifs, des décors plus travaillés… et de l’autre la bistronomie a entraîné la gastronomie traditionnelle vers plus de spontanéité, plus d’épure avec des tables moins dressées et des salles au naturel, des parcours moins structurés qui laissent au convive la possibilité d’intervenir et de choisir… On assiste au croisement de ces deux tendances à l’émergence de nouveaux formats, qui mettent en scène des prestations simples mais minutieusement étudiées, dans des cadres exceptionnels en terme de mise en scène et de taille des points de vente. De nouveaux temples élevés à une gourmandise experte mais décontractée.De tels lieux se multiplient à New York : je vous ai déjà parlé d’Eataly ou du Gotham Market mais leur développement semble s’accélérer… Brookfield Place qui ouvre par tranche sur l’Hudson au sud de Manhattan inaugure la semaine prochaine un Hudson Eats qui va rassembler tout ce qui s’y fait de plus tendance dans un décor à la hauteur des ambitions. A proximité du Flatiron, un marché géant mexicain « Café el Presidente » accueille depuis avril une clientèle avec alimentation, café, tortilleria, taqueria, bar à jus… Les tortillas sont pressées sur place sur un poste très spectacle et seront également disponibles à la vente en variété classique mais aussi à la betterave, patate douce, yuca… On peut faire confiance aux fondateurs, qui opèrent déjà la Fonda Nolita pour en faire un succès éclatant, qu’il imaginent déjà dupliquer à Brooklyn, Chelsea ou dans l’Upper West Side.

L’insight bento : une réinvention irrésistible du food court traditionnel qui revient en centre ville avec des associations plus pointues et plus élaborées de concepts… Comment les imaginer ? Comment en être?

L’insight bento : une réinvention irrésistible du food court traditionnel qui revient en centre ville avec des associations plus pointues et plus élaborées de concepts… Comment les imaginer ? Comment en être?

Read More

Hotels fous de food à New York…

Tendance Hotels Fous de Food : plein les yeux !

Nous y consacrons une bonne partie de notre cahier de tendances Inspiresto New York car les acteurs hôteliers ne sont pas en reste pour imaginer les offres de demain. Le nouveau concept Herb N’Kitchen de Hilton est en passe de gagner son pari de réinventer le room service en associant libre service, produits de haute qualité à pédigrée, environnement soigneusement designé pour véhiculer les codes haut de gamme qui crédibilisent la prestation, et bien sûr la personnalisation si vitale aujourd’hui. Un petit marché de luxe qui révolutionne la prestation souvent limitée, souvent lente et complexe à servir du room service classique.Côté économie, le restaurant éphémère Pop@pod a ouvert ses portes à l’hôtel Pod 51 et devient une destination à part entière avec une promesse de gastropub accessible entre bières artisanales, burgers signés, et décor industriel : Simplicité rime ici avec convivialité. Les hipsters New yorkais se précipitent pendant ce temps chez Narcissa, le temple du légume qui fait courir la ville au Standard East Village pour déguster la production de la propre ferme d’André Balazs, le fondateur de l’enseigne Standard Hotels, préparée par un des chefs les plus talentueux de la grosse pomme…

Pour plus d’info ou commander le cahier Inspiresto New York http://www.bento.fr/

Read More

Tendance Comfort Food : le grand retour de la Pasta ?

On ne l’annonçait pas très en forme… Et la mini chaîne Hello Pasta qui proposait des recettes de pates à personnaliser et à emporter n’avait tenu que quelques étés… Mais la pasta va-t-elle enfin se révéler à l’Academia Barilla, car c’est bien le géant transalpin qui signe cette nouvelle tentative ? Toutes les recettes y sont : un concept fast casual où l’on commande au comptoir et on peut emporter, ou être servi à table dans de la porcelaine avec des vrais couverts. Les pastas ont été américanisées avec des sauces généreuses et sont complétées par une large gamme de pizzas au design étudié & salades. Le lieu joue habilement les codes du comptoir à manger avec des étagères remplies de sauces, huiles et bien sûr pâtes à shopper sans hésiter !Il devrait très prochainement proposer des produits sourcés auprès de fermiers locaux, pour aller encore plus loin dans l’authenticité & des cours de cuisine, en attendant 2 autres implantations ailleurs à Manhattan. Une initiative d’autant plus intéressante à analyser que l’autre géant de la pasta, Giovanni Rana, a lui aussi ouvert en 2013 son restaurant « flagship » de 180 places dans le quartier de Chelsea…

Pour en savoir plus, n’hésitez plus et commandez Inspiresto New York le cahier et le tour !

http://www.bento.fr/

http://www.bento.fr/

Read More

New York, pour tous ceux qui savent que le liquide c’est de l’or….

La deuxième thématique développée dans notre cahier de tendances, c’est LIQUOOOOOL….

Car le liquide c’est vraiment très cool, et surtout une source infinie de chiffre d’affaires et de différenciation. Côté CAFE: les comptoirs de dégustation de mélanges torréfiés avec attention se multiplient, et donnent le ton pour toutes les capitales occidentales… Le THE décoiffe avec des concepts très rock’n roll ou très ritualises, comme celui de Teavana ouvert par Starbucks fin 2013. Côté Healthy, la LIQUID FOOD gagne du terrain avec des bars à jus toujours plus sophistiqués: jus pressés à froid et ingrédients étudiés en fonction du profil de chacun par des experts… La BIERE maintient son offensive entre beer gardens et beer  emporiums, portée par l’évolution des modes de vie et l’intérêt que lui accorde la génération Millenials.Tandis que le BAR n’en finit pas de gagner ses lettres de noblesse et devient une véritable destination gastronomique entre cocktails toujours plus élaborés & BAR FOOD foisonnante et toujours plus créative.

Un gisement de chiffre d’affaires, des possibilités pour créer de la valeur, augmenter la qualité de sa prestation et de son service… Votre offre bar c’est tout celà ! A découvrir en version papier ou en live : http://www.bento.fr/bento_inspireto_ny.pdf

Read More

Inspiresto New York : le Cahier de Tendances et le Live Tour ça démarre !

J’espère que ce début d’année se fait en beauté et qu’il dépasse vos attentes! Comme promis c’est l’heure du lancement pour nos deux produits 100% New Yorkais : le cahier et le Live tour. Nous en sommes assez fiers car ils reflètent assez bien l’énergie et l’inventivité qui se dégagent de la ville. Vous l’avez tous lu : America is back ! La reprise est là et avec elle mille concepts incroyables  qu’il est urgent de décortiquer pour s’inspirer et gagner quelques longueurs décisives d’avance.

Nos 2 formules Inspiration Garantie :

 

1- Le cahier de tendances Inspiresto New York / Plus de 150 idées à adopter d’urgence avec notre sélection de tout ce qui se fait de plus nouveau, de plus étonnant & de plus inspirant. Les derniers lieux ouverts, pourquoi ils fonctionnent & surtout quelles idées en tirer : plus de 50 concepts sont étudiés, analysés et largement illustrés avec photos, carte, plats signature, promesses chocs & décors chics … pour en faciliter l’utilisation et la communication tout autour de vous.

Le plus : bénéficier d’une sélection ultra-pointue, synthétisée et argumentée des nouveautés porteuses, avec le savoir faire en présentation & en analyse de bento.

Le prix : 449€ HT. La disponibilité : 24 février 2014.

2- Le tour « Live » pour sentir, expérimenter, et tester tous ces concepts et bien d’autres : Visites, dégustations, rencontres, décodages, échanges ce sera du 13 au 16 mai 2014. Le 14 mai est consacré à Brooklyn, le 15 à South Manhattan et le 16 à Midtown & Upper East Side.

Le plus : une immersion dirigée dans la ville laboratoire de la restauration occidentale, où taille du marché, professionnalisme des acteurs & capacité à innover se conjuguent pour offrir une explosion de concepts, produits, saveurs, présentations… qui nourriront votre créativité et votre efficacité pour longtemps !

A qui s’adresse le tour ? Directions Générales, Marketing, Développement, Responsables Recherche & Développement, Identité Culinaire, Design, Innovation, Partenariats…

Le prix : 2499€ HT avec en cadeau dès la commande le cahier 100% New York pour se préparer. Pour les pressés, formule 2 jours disponible sans Brooklyn –mais c’est dommage !-.

Précommande, réservations, formalités & informations : acp@bento.fr

Pour voir la présentation : http://www.bento.fr/bento_inspireto_ny.pdf

Pour voir la présentation : http://www.bento.fr/bento_inspireto_ny.pdf

Read More

Restauration & Distribution : un rapprochement inéluctable ?

Avec un peu de retard, mon billet paru sur France Snacking

http://www.snacking.fr/news-1411-Restauration—Distribution—un-rapprochement-ineluctable–.php

Starbucks, le cas d’école

Dès 1989, 18 ans après sa création, Starbucks commence à vendre du café à marque de distributeur chez Costco. Un accord est scellé 10 ans plus tard avec Kraft pour un développement des ventes en masse, avec un succès tel que Starbucks a été condamné fin 2013 à lui verser une pénalité de plus de 2 milliards d’€ pour avoir dénoncé le contrat…La vente de café en GMS représente en effet plus de 7% du chiffre d’affaires du géant en 2013 mais ce n’est qu’un début car ses ambitions y sont énormes : Howard Schultz, son président pense que les ventes générées sur ce circuit pourraient un jour dépasser celles des propres cafés de la marque aux Etats Unis soit plus de 10 milliards de dollars… A Seattle, de véritables corners ont été aménagés au sein des magasins de l’enseigne de distribution Safeway avec les fameux mélanges de la marque, les capsules pour machines et les dosettes pour café instantané VIA, sur de jolis linéaires en bois qui rappellent l’univers des cafés. Demain, ce sont les jus de fruits Evolution Fresh & les spécialités alimentaires de La Boulange, deux entreprises rachetées ces dernières années qui devraient compléter cet assortiment. Mini espace mais maxi profit en perspective visiblement…

Outre-Manche, Tesco joue au restaurateur…

Deux initiatives récentes ont été particulièrement remarquées : La chaîne de supermarchés britannique a acheté en 2013 les 47 restaurants Giraffe, au positionnement festif et familial qui promet de diner en rythme avec les musiques du monde. Plusieurs raisons ont été évoquées comme l’opportunité pour Tesco de pénétrer un secteur plus dynamique et porteur d’image tout comme celle de mieux exploiter les mètres carrés inutilisés au sein des points de  vente : Côté Giraffe, c’est la possibilité de toucher une audience plus large en bonne affinité avec sa proposition. Cet accord s’est déjà concrétisé par plusieurs ouvertures au sein des magasins de Watford, très réussie, et Cheshunt ;  on parle déjà de 2 implantations supplémentaires. Mais Tesco ne s’est pas arrêté là et a également acquis 49% de la chaine de coffee shops Harris + Hoole, créant d’ailleurs un mini scandale… Le petit cafetier indépendant jouait en effet la carte de l’artisanat malgré ses 23 établissements dans le sud du pays dont 5 chez Tesco et le mouvement du distributeur lui a donné une toute autre image… Mais l’alliance est désormais consommée et Harris + Hoole est aussi présent sur le site de Watford, que Tesco présente comme le prototype de son magasin de demain avec son restaurant, son café et même sa boulangerie puisque sa frénésie d’achat lui a aussi fait grignoter les boulangeries Euphorium en 2013, une année décidément bien remplie…

Et en France ?

Pour 2014, les paris sont engagés… Mais les acteurs de la distribution bien logiquement à la recherche de « shopping expérience » devraient investiguer les développements en restauration pour enrichir leur parcours client et augmenter sa durée… Les programmateurs de centres commerciaux l’ont déjà compris et ne cessent d’y allouer des mètres carrés supplémentaires. Aux Etats Unis, les nouveaux « flagships » emblématiques des grandes marques textiles intègrent qui un café, qui une librairie, qui un bar à jus… laissant présager le meilleur pour notre activité

Read More

Notes vous berce du café à l’apéritif

A Londres, une petite enseigne de coffee shops se réinvente en musique pour tirer partie de tous les moments de la journée

Une vraie histoire

Notes tire son nom de sa première implantation à Covent Garden, un magasin spécialisé sur la vente de Cds. D’où l’idée de jouer la carte de la musique et de proposer un petit rayon de disques, l’identité sonore étant elle résolument jazz. L’autre spécificité de l’enseigne est sa capacité à accompagner tous les moments de la journée : Notes passe du petit déjeuner –croissant, pain au chocolat, granola…- au déjeuner à partir de 11H30 autour de sandwiches, tartes, salades et pâtisseries jusqu’à 17H00 où la prestation soir commence. Tapas simples à des prix attractifs : olives, amandes, terrine, billes de mozzarella à 2 ou 3£, planches de charcuterie et fromages à partir de 10£, salades de saison, quiches et plat du jour.

Un développement très opportuniste

La gamme liquide est clef : au démarrage signé par un torréfacteur londonien, le café est aujourd’hui créé et produit par Notes, qui le vend en dehors de ses propres établissements grâce à une flotte de 9 points mobiles. L’emplacement idéal : à proximité des églises ! « Il y a beaucoup d’églises très bien placées à Londres (…) avec du passage. Nous pouvons nous y implanter pour un loyer minime » déclare Halfon, l’un des deux propriétaires. Créée fin 2010, et forte de 3 cafés très bien placés à Londres, Notes vient d’ouvrir son premier lieu en province à Leeds, un test important pour l’enseigne qui va valider la pérennité de son modèle très séduisant de café de haute qualité, snacks gourmands et bar à vin improvisé hors de la capitale…

Article écrit pour l’hôtellerie restauration

http://www.lhotellerie-restauration.fr/journal/restauration-snacking/2014-01/Notes-restauration-cafe-et-jazz-a-toute-heure.htm

Read More

Patka célèbre l’union des cuisines péruvienne & japonaise à Barcelone

Sous la houlette des incontournables Frères Adria, Patka ou « union » en péruvien opte pour un design aussi travaillé que son assiette

Un design brillant & signature

Installé dans les murs d’un ancien petit restaurant de quartier, Patka gagne en force et en structure ce qu’il cède en majesté. Tout en longueur, l’espace est ponctué par un bar à sakés -japonais- et piscos – péruviens-. Au centre, le bar à sushis trône en majesté tandis qu’au fond, une cuisine comme un cube lumineux laisse apercevoir la préparation. L’union des deux univers culinaires est célébrée avec talent avec un mobilier et un aménagement à la rigueur toute japonaise réveillée par des effets de tissages multicolores qui évoquent les couleurs de l’artisanat péruvien.

Il vient de remporter le grand prix Frame du meilleur décor de restaurant de l’année dans le monde

Le boom de la cuisine Nikkei

Le projet associe les deux frères Adria, Ferran et Albert, heureux concepteurs de Tickets & 41° dont il se situe à proximité. Il veut mettre à l’honneur la gastronomie Nikkei, une fusion de la cuisine japonaise, avec les saveurs, ingrédients & traditions péruviennes qui date du XIXème siècle, lorsque les japonais sont venus au Pérou pour travailler dans l’industrie sucrière. Cette cuisine qui allie créativité, ouverture et tradition est très en vogue: à Londres, Chotto Matte a ouvert en 2013 avec la même proposition sous la houlette d’un des grands restaurateurs locaux, Kurt Zdesar, passé par Nobu, l’un de ses premiers promoteurs. Les mots clefs en sont produits crus, cuissons courtes ou à la vapeur, gingembre, miso, poissons, piments, tomates, maïs, pomme de terre… Deux menus à 90€ et 120€ avec une association de sakés sont proposés chez Patka pour en découvrir toutes les dimensions.

Read More

Disco Volante, la pizza qui décoiffe à Vienne

Disco Volante -soucoupe volante en italien- emmène la pizza sur une autre planète avec un four à pizza en forme de boule à facettes géante !

Un design très signature

C’est le collectif de design autrichien Madame Mohr qui a imaginé ce décor très sobre à dominante noir et blanc, réveillé par de subtiles touches italiennes rouges et vertes et cette impressionnante boule brillante qui abrite le four à pizza. La notion de décor signature prend ici toute sa signification car la boule est rotative et crée en cuisant les pizzas tout un spectacle… Couverte d’une myriade de tuiles miroir, la boule est positionnée au centre de la salle et son évacuation centrale lui permet de tourner sur elle même à un tour par minute.

Les uniformes tous bleus et désignés par des étudiants de l’Université des Arts Appliqués témoignent du même souci de sobriété sophistiquée.

Ambiance disco festive

Le soir, la chaleur monte comme en Italie et les spots dirigés sur la boule lumineuse recréent une ambiance disco très appréciée des convives. Ouverte à l’automne 2013, la Disco Volante a déjà fait beaucoup parler d’elle… Côté cuisine, la fondatrice Maria Fuchs est une experte : son premier établissement ouvert en 2008, Pizza Mari fonctionne très bien. Pour Disco Volante, l’extravagance s’arrête au décor car la carte très courte ne propose que les recettes traditionnelles de Naples entre pizzas Bianche et Rosse (avec ou sans sauce tomate) et un choix limité de toppings de qualité de la mozzarella de bufflonne ou fior di latte de bon pedigree à la saucisse maison. Les olives incroyables viennent directement du sud de l’Italie, ainsi que certaines boissons.

Article écrit pour l’Hotellerie Restauration http://www.lhotellerie-restauration.fr/journal/restauration-pizza/2014-01/Recettes-napolitaines-et-ambiance-festive-a-la-pizzeria-Disco-Volante.htm

Article écrit pour l’Hotellerie Restauration http://www.lhotellerie-restauration.fr/journal/restauration-pizza/2014-01/Recettes-napolitaines-et-ambiance-festive-a-la-pizzeria-Disco-Volante.htm

Read More

TGI Fridays va-t-il aller faire la fête ailleurs ?

Le Groupe Carlson, qui possède les hôtels Radisson étudierait plusieurs scénarios dont la vente de l’enseigne au positionnement festif. Un moment favorable ? Le deal pourrait atteindre $1 billion – 735 millions €- pour un réseau qui génère plus d’1.8 milliards d’euros de vente et compte 920 restaurants dans le monde. TGI Friday résiste en effet bien à la crise avec des ventes supérieures à celle de sa catégorie aux Etats Unis et une position de leader bien assurée.

Depuis plusieurs années, Carlson a beaucoup investi sur la marque –60 restaurants ont encore été rénovés en 2013, générant 10% de croissance de chiffre d’affaires- tout en réduisant fortement les frais de structure. Ceci permet selon Nick Shepherd, le CEO de l’enseigne, de garantir à ses franchisés des résultats solides.

Une chaîne iconique

Basée à Dallas mais créée en 1965 à New York, TGI Friday ou « Thanks God It’s Friday », Dieu Merci c’est Vendredi s’est rapidement imposée comme le leader du Bar & Grill décontracté avec des innovations qui ont marqué comme la généralisation de l’Happy Hour ou l’invention du célébrissime cocktail « Long Island Iced Tea ». Elle a été rachetée par Carlson 10 ans plus tard. L’offre bar est au centre de la proposition avec plus de 8000 barmen qui s’affrontent chaque année pour le titre du plus grand animateur de bar TGI Friday du monde. La chaîne s’est également singularisée dès 2007 en lançant des petites portions plus sympathiques et plus économiques pour ses clients. La marque investit également de façon forte sur la fidélisation de ses clients avec un programme à la fois fun, valorisant avec un coupe file en restaurant et générant des économies grâce à des plats offerts.

Article écrit par Anne-Claire Paré pour l’Hôtellerie Restauration http://www.lhotellerie-restauration.fr/journal/restauration/2013-12/La-vente-de-TGI-Fridays-envisagee-par-Carlson.htm?fd=tgi%20and%20friday

Read More

Dance avec les noodles : La chaîne chinoise Hai Di Lao arrive aux Etats Unis

Hai Di Lao est une chaîne de ‘hot pot’, les fondues très populaires en Asie, mais son service est unique : les serveurs dansent avec des nouilles de 3 mètres…

La Rolls de la fondue

Avec 75 établissements en Asie, Hai di Lao est la Rolls de la fondue avec une offre travaillée au millimètre. L’attente souvent nécessaire pour avoir une table –plus d’une heure est fréquent- se fait dans un salon réservé avec bar à snacks à volonté, terminaux internet, jeux vidéos et même une manucure express pour les ladies.A table, les clients sont revêtus d’un large tablier et plongent les ingrédients de leur choix dans une marmite commune avant de les assaisonner des multiples sauces qui leur sont proposées. Pour compléter ce parcours client déjà haut en couleurs, la fameuse « danse des nouilles » imitée de celle des gymnastes avec leur bâton est effectuée plusieurs fois par soir par un personnel aux capacités plutôt athlétiques, en alternance avec des mimes plus traditionnels. L’entraînement dure 4 à 6 mois avant de pouvoir mettre le feu à la salle !

L’ouverture aux Etats Unis

Après avoir réussi son atterrissage à Singapour en 2012, Hai di Lao a annoncé vouloir implanter son premier restaurant à Los Angeles. Quelques adaptations seront bien sûr nécessaires comme l’adoption de chaudrons individuels plus occidentaux, ou l’abandon de la manucure qui aura du mal à passer avec les services d’hygiène locaux mais Hai di Lao va marcher dans les traces des grands… Yum Brands, l’actionnaire de référence de Kentucky Fried Chicken a acquis en 2011 la mini-chaîne de fondues Little Sheep qui compte déjà une douzaine d’implantations américaines dans des quartiers à majorité asiatique.

Après avoir réussi son atterrissage à Singapour en 2012, Hai di Lao a annoncé vouloir implanter son premier restaurant à Los Angeles. Quelques adaptations seront bien sûr nécessaires comme l’adoption de chaudrons individuels plus occidentaux, ou l’abandon de la manucure qui aura du mal à passer avec les services d’hygiène locaux mais Hai di Lao va marcher dans les traces des grands… Yum Brands, l’actionnaire de référence de Kentucky Fried Chicken a acquis en 2011 la mini-chaîne de fondues Little Sheep qui compte déjà une douzaine d’implantations américaines dans des quartiers à majorité asiatique.

Read More

Grandes manœuvres pour la réouverture du Terminal 2 d’Heathrow

Dernier maillon de la rénovation totale du fameux aéroport londonien, Le terminal 2 va rouvrir en juin 2014 avec une impressionnante brochette de concepts…

De la Giraffe revisitée

La chaîne anglaise Giraffe dédiée à la restauration à table festive et familiale avec ses 50 restaurants au Royaume Uni et rachetée en mai par le géant de la distribution britannique va en être. Ses équipes ont imaginé un nouveau concept très modulable, le « Wondertree ».Avec plus de 200 couverts, il abritera un café self service & une zone de restauration décontractée. Les plats seront préparés à la commande par une cuisine ouverte qui proposera du pain frais, des salades du monde et des pizzas, tacos et sandwiches qui devraient séduire facilement les familles qui seront surreprésentées sur ce terminal au profil plutôt loisirs. Giraffe est déjà présent sur les terminaux 1 et 5 avec d’excellentes performances.

A l’étoilé nostalgique

Heston Blumenthal, l’un des chefs les plus célèbres Outre-Manche avec ses restaurants Fat Duck et Diner vient également d’annoncer sa présence sur le projet avec un concept dédié comme toujours à sa passion pour la gastronomie britannique. Après la cuisine des rois Tudor, servie au Diner à Londres, le futur établissement devrait se centrer sur les plats populaires entre Inévitable fish & chips et pizzas. Le challenge sera de les préparer à la perfection… avec la touche d’excentricité british tout aussi indispensable.

La chaîne italienne d’expressos raffinés Ca’Puccino sera elle aussi présente sur ce terminal innovant avec un concept inédit de kiosque de presse-café enraciné dans la mode et le raffinement italien

La chaîne italienne d’expressos raffinés Ca’Puccino sera elle aussi présente sur ce terminal innovant avec un concept inédit de kiosque de presse-café enraciné dans la mode et le raffinement italien

Read More

Tendance Nordic Food : ca marche aussi façon deli

Très jolie et très scandinave, la mini chaîne SIS Deli + Café ne pourra que vous séduire si vous passez par Helsinki. Fondée par deux SIS-ters (sœurs) elle sait allier tout ce qui fait le succès actuel de la tradition culinaire des pays du grand nord. Le menu fait la part belle aux produits frais et aux formats simples, mais propose quelques recettes chaleureuses élaborées ; le service des boissons semi assisté met de la valeur là où elle est précieuse pour le client ; le souci bio & écologique est omniprésent ; le design très scandinave est épuré sans aller vers le glaciaire grâce à l’emploi de matériaux naturels et locaux comme le bois et le feutre.Un buffet de salades composées bien mis en scène apporte de la gourmandise et de la fluidité aux heures des repas tandis que les vitrines du comptoir savent proposer tout ce qu’il faut pour craquer. L’agencement des restaurants est aussi simple qu’efficace, comme l’identité visuelle épurée et élégante. Un best of des bonnes pratiques d’autant plus intéressant pour nous français que le coût du travail étant élevé en Finlande, le service a été étudié au plus près pour maintenir des prix acceptables. Le succès est là puisque l’enseigne compte déjà 8 implantations sur la ville. Toute l’info sur les meilleurs concepts du moment, c’est bento.

Read More