Tendance Shanghai Surprise : la gastronomie passe à l’Ultraviolet….

Paul Pairet est un habitué de Shanghai puisqu’il a commencé par y ouvrir en 2005 le restaurant Jade on 36 de l’hôtel Shangri La, un premier succès qu’il n’a pas hésité à remettre en cause avec la création de Mr & Mrs Bund en 2009. Un parti pris audacieux et contemporain avec un cœur français et pas mal de créativité autour qui lui a apporté une nouvelle consécration, et de beaux résultats puisqu’un samedi soir moyen lui permet de réaliser 300 couverts. L’événement 2013 c’est Ultraviolet, le « projet de sa vie », un opéra culinaire et multimédia qui se joue chaque soir pour 10 convives. Paul Pairet a beaucoup étudié la façon la nourriture peut déclencher des émotions et devenir ainsi « une porte vers l’esprit ». La salle, type board meeting avec fauteuils en cuir réglables et inclinables, est équipée de 7 projecteurs haute résolution & de 36 enceintes. A peine installés, les clients sont immergés dans les images à 360° et le son, conçus pour exalter les saveurs proposées : chacun des 22 plats est ainsi proposé comme une vignette polysensorielle et vous emmène plus loin dans le voyage… Le homard est servi avec un consommé d’eau de mer et une mousse de yuzu au milieu des vagues qui s’écrasent. La « boule de neige du Mont Blanc » sent la fleur d’oranger et le yaourt de l’enfance: les murs prennent une couleur bleu glacier, les serveurs apportent une miniature de paysage enneigé sous un dôme de cristal qu’il soulèvent et la musique des Pink Floyd explose. Chaque diner est numéroté, sold out & coûte environ 300€. Une préfiguration du restaurant de demain ?