Burger & Homard à Londres, un mariage qui fonctionne …

Après 5 implantations à Londres, Burger & Lobster, un des fleurons du groupe russe The Goodman Group va bientôt ouvrir son adresse new yorkaise…

Un concept très russe

Mikhail Zelman, un des dirigeants du groupe, est fermement convaincu de l’intérêt des restaurants « mono-maniaques », qui pour lui sont originaires de Russie. C’est pour lui le meilleur moyen de faire des économies à tous les stades, de la conception du restaurant, de l’achat du matériel de cuisine à celui des matières premières en passant par la formation des serveurs, pour proposer au client un rapport qualité prix incomparable. C’est pourquoi après avoir ouvert en 2008 à Londres le premier Goodman, spécialisé sur le steak, il est très optimiste sur l’avenir de son dernier concept Burger & Lobster, qui rencontre d’ailleurs un vrai succès auprès des londoniens. « C’est grâce à ce type de restaurant que les londoniens peuvent s’offrir des aliments fins tous les jours ».

Une imparable simplicité

Le concept fait dans le simple : pas de réservation, ce qui explique les parfois longues queues qui patientent devant les restaurants. La carte bar, vins & cocktails est aussi longue que celle des plats est courte : cocktails, vins, bar à téquilas, whiskies, gins… sont particulièrement mis en valeur tandis que l’offre alimentaire se réduit à des burgers, du homard et des rolls au homard, le tout servi avec des frites. Un parti pris presque stalinien qui ne décourage pas les clients : la 5ème implantation vient d’ouvrir au sein du très chic grand magasin de Knightsbridge, Harvey Nichols. Un art consommé du luxe informel qui fait mouche jusque dans le mode de service des plats qui associe finger food et saucière à l’anglaise….

Article écrit & paru dans l’hôtelllerie restauration http://www.lhotellerie-restauration.fr/journal/restauration/2014-01/Burger-Lobster-un-mariage-reussi.htm